La famille de Fossa, de Robertville ; Armorial 1990-1991

Informations
Auteur(s): 
Chr. de FOSSA
Recueil(s): 
XLI
Année: 
1991
Tome(s): 
1
Prix: 
0.00 €
Disponible: 
Non

 

Blason de Fossa

L’Office généalogique et héraldique de Belgique publie dans ce 41e volume de sa collection de Recueils la généalogie d’une famille de l’ancienne principauté abbatiale de Stavelot-Malmedy.

Les Alard remontent à Michel ou Michy, dit de Gohimont à partir de son mariage (avant 1466) avec la fille de Léonard de Gohimont. De cette union naquit, entre autres, un fils, Alard de la Robertville, du nom du village où il s’installa vers 1508 par son mariage avec Jenon delle Fosse. Nommé mayeur-­lieutenant de Waimes par Henri de Nassau, il fut assassiné peu après 1525 par Jehan Gilet d’Outrewarche, laissant huit enfants, parmi lesquels Michel et Léonard.

Michel est l’auteur de la première ligne, qui prit le nom de Fossa suite au mariage de son fils Alard avec Marie, fille de Jean de Fossa. Léonard est l’auteur de la seconde ligne, appelée Alard. Les deux lignes comptent encore des représentants de nos jours.

Comme toutes les familles du pays de Malmedy, les Alard de Fossa ont été principalement des tanneurs et des corroyeurs. Ils ont donné à Malmedy des bourgmestres et des échevins, à l’abbaye de Malmedy deux moines, sans compter des prêtres et des religieuses.

L’ouvrage contient également diverses annexes :

I. Les premiers Alard malmédiens.
Du XVe au XVIIe siècle, cinq générations d’Alard malmédiens issus de Godicha de Malmedy et distincts des Alard de Fossa.

II. La famille de Fossa, éteinte en 1833.
Généalogie de la famille à laquelle appartient Marie de Fossa, l’épouse d’Alard de la Robertville. Remontant probablement à Henri delle Fosse (dont les quatre fils, Jean, Antoine, Henri et Nicolas sont cités en 1444 dans un document en allemand concernant la Fagne wallonne), cette famille s’éteignit en 1833 en la personne de Mme Mathieu-Norbert Scius, née Marie Catherine Defossa.

III. Les Heuckmuss de Fossa.
La descendance de Christophe Heuckmuss, qui épousa (première moitié du XVIIe s.) Isabeau de Fossa, nièce de Marie de Fossa et d’Alard de la Robertville. Comme Marie, Isabeau transmit son nom à ses descendants en lieu et place du nom de famille Heuckmuss.

D’où les Heuckmuss dits de Fossa, établis notamment à Polleur et Jehanster (sous le nom Fossa) et aujourd’hui éteints quant aux mâles. La dernière représentante des Heuckmuss dits de Fossa, Mrs Michael Sarli, née Yvonne Fossa, est établie aux Etats-Unis.

IV. Les Alard de Sourbrodt.
Non rattachés avec certitude, les Alard de Sourbrodt descendent de Mise (Barthélemy) Alard, mort avant 1717, qui est probablement le fils d’un autre Mise Alard figurant dans la généalogie Alard de Fossa.

V. Les Alard de Jalhay.
Trois générations de Alard à Jaihay aux XVIIIe et XIXe s. se rattachant plus que probablement aux Alard de Sourbrodt de l’annexe IV.

VI. La descendance de Jean-François Defossa.
La descendance (encore représentée aujourd’hui à Seraing, près de Liège) de Jean-François Defossa (1832-1868), fils naturel de Marie-Catherine Defossa, qui épousa en 1835 Léonard Decourty.

VII.  La famille Defossa dans le Dauphiné.

VIII. Les autres homonymes.

IX et X. Nécrologie de Hubertine et de Joseph Defossa.

XI. Le document allemand de 1444 sur la Fagne wallonne.

Principales familles alliées :
Amblève (d’), Arnoldy, Balth, Blanche, Blanckart, Bodarwé, Carnus, Cavens, Chefnay, Cunibert, Curnel, Dandrifosse, Darimont, Decerf, Degueldre, Dehottay, Delchambre, Demonty, Doutrelepont, Dovifat, Dubois, Etienne, Fisez (de), Freches, Goffart, Grawet, Grosjean, Guiot, Henkinet, Hennesse, Istace, Jacob, Jamar, Jaspar, Jenchenne, Lacaille, Lamby, Lemaire, Lemarquis, Mathonet, Meiz (du), Nailis, Nizet, Nypels, Pietkin, Poncette, Potesta (de), Rapp Reichard, Raquet, Scius, Servais, Spirlet, Steinbach, Thier (de), Thunus, Toussaint, Vercraÿ, Wynants, Xhayet.

En fin de volume :

Armorial 1991, armoiries nouvellement concédées ou reconnues par Sa Majesté le Roi à l’occasion de faveurs nobiliaires à des membres des familles suivantes : Bracq, Harmel, Margot, Montagu, Waucquez, Wauters.

Un volume de 260 pages, 32 planches hors-texte et nombreuses illustrations in-texte (dessins du Chevalier Baudouin de Theux de Meylandt et Montjardin, de Roger Harmignies, de Paul-André de Fossa et de Francis du Quesne), armoiries, cartes, tableaux généalogiques, index des noms de famille cités, format 19 x 24 cm, broché, constituant le Recueil XLI 1991, de l’Office généalogique et héraldique de Belgique. Tirage limité.