Le Parchemin

Le Parchemin est une publication bimestrielle créée en 1936 où sont publiées des études des membres de l’OGHB sur des sujets divers relatifs à l’histoire des familles toutes classes sociales confondues, à la généalogie ou à l’héraldique. C’est une revue de qualité, luxueusement éditée avec de nombreuses illustrations en couleur. Elle est distribuée aux membres en règle de cotisation. Le Parchemin compte annuellement plus de 660 pages.

Un comité de rédaction veille à la rigueur scientifique du contenu et à la variété des sujets abordés tant en ce qui concerne le genre d’articles proposés, que la période étudiée ou la sous-région traitée. On y trouve des études généalogiques consacrées aux familles de nos contrées, à l’histoire de leurs demeures et de leurs activités professionnelles, à la biographie de personnalités marquantes, ainsi que des travaux héraldiques, analysant des sources trop peu exploitées ou dépouillant des manuscrit inédits.

En outre, Le Parchemin comporte :

  • plusieurs rubriques récurrentes, telles que Les quarante familles les plus anciennes subsistantes en Belgique et Princes en Belgique,
  • des propos autour de beaux portraits, de beaux objets armoriés ou de beaux ex-libris,
  • des États présents de familles bourgeoises aux XIXe et XXe siècles, selon la méthodologie adoptée par la collection État présent de la noblesse belge,
  • des tableaux d’ascendance de concitoyens méritants, dont la biographie est détaillée,
  • les inventaires des fonds d’archives de l’OGHB,
  • une bibliographie contenant la description d’ouvrages récents et le dépouillement systématique de revues sur les sujets en rapport avec nos disciplines historiques,
  • le Courrier de l’entraide, où les membres posent des questions diverses et où d’autres y répondent dans les numéros suivants.

Le dernier numéro de chaque année contient une table analytique des articles, avec mention des illustrations, et un index onomastique.

Prix du numéro

  • Pour La Belgique : 10 € + frais d'envoi : 2,50 €
  • Pour l'étranger : 10 € + frais d'envoi : 7,20 €

Prix du numéro spécial (indiqué dans le titre)

  • Pour La Belgique : 12 € + frais d'envoi : 2,50 €
  • Pour l'étranger : 12 € + frais d'envoi : 7,20 €

Abonnement

  • Pour la Belgique : 50 €
  • Pour l'étranger : 80 €

Mode de paiement

Vous pouvez payer par virements ou versements à effectuer au compte N° 310-4096477-59 de l'Office généalogique et héraldique de Belgique, avenue Charles Thielements 93, B-1150 BRUXELLES.

Indiquez bien le motif du paiement (IBAN : BE 84 3104 0964 7759 - BIC : BBRUBEBB)

Le Parchemin 437 (Septembre-Octobre 2018)

SOMMAIRE

  • Nos beaux objets armoriés. Une reliure aux armes van Hove et van der Goes (Anvers 1546), par Aagje Van CAUWELAERT-De WYELS, pp. 493–500
  • François-Louis a’WENG, Fulgence Fiévée de Jeumont (1789–1858), un médecin belge au destin parisien. Évocation du milieu des médecins à la mode sous l’Empire et la Restauration, pp. 501–511
  • Jean-Jacques van ORMELINGEN, La croix pectorale en héraldique ecclésiastique belge au XVIIIe siècle, pp. 512–532
  • Marc BELVAUX, Lou Tseng-Tsiang (1871–1949), diplomate en Chine et moine en Belgique, pp. 533–541
  • Thierry d’ORJO, Les Walcourt (suite). Les rameaux cadets des Rochefort fin XIVe et début XVe siècles, pp. 542–571
  • Assemblée générale statutaire de l’Office généalogique et héraldique de Belgique, au château de Printhagen, pp. 572–585
  • Assemblée générale extraordinaire de l’Office généalogique et héraldique de Belgique du 11 juillet 2018, p. 585
  • Bibliographie, pp. 586–587
  • Courrier de l’entraide, p. 588

Le Parchemin 436 (Juillet-Août 2018)

SOMMAIRE

  • Nos beaux portraits. Faux Tilly et vrai Orange Nassau. Propos autour du portrait présumé de Philippe-Guillaume d’Orange Nassau attribué à Frans Pourbus le Jeune, par Bernard van de WALLE de GHELCKE, pp. 381–436
  • Comte Baudouin d’URSEL, Les Jauche : essai de généalogie (2e partie et fin), pp. 437–481
  • Hervé DOUXCHAMPS, Les quarante familles belges les plus anciennes subsistantes. Robiano, 1335, pp. 482–491
  • Bibliographie, pp. 491–492

Le Parchemin 435 (Mai-Juin 2018)

SOMMAIRE

ATTENTION : Prix de ce numéro 20 € + frais de port

  • Luc DUERLOO, Quo vadis ? L’héraldique ecclésiastique en tant que donnée historique, pp. 194–201
  • Jean-Jacques van ORMELINGEN, Marques d’appartenance à un ordre conventuel en héraldique ecclésiastique belge aux XVIIe et XVIIIe siècles, pp. 202–224
  • Monique MAILLARD-LUYPAERT, Une reliure aux armes de Robert de Croÿ, évêque-duc de Cambrai (1519–1556), pp. 225–230
  • Bernard VANDERMEERSCH, Un sceau-matrice pour Matteus Ierselius, abbé prémontrée de Saint-Michel à Anvers (1621), pp. 231–236
  • Bertrand MAUS de ROLLEY, La Joyeuse Entrée de Jean-Ferdinand de Beughem, évêque d’Anvers (1679), pp. 237–247
  • Janette LEFRANCQ, Un calice à serpents aux armes de Benoît Mannaerts, abbé de Saint-Trond (Liège, dernier quart du XVIIe siècle), pp. 248–256
  • Olivier LISEIN, Une pierre commémorative à Ehein aux armes de Robert Le Rond, abbé du Val-Saint-Lambert (1681), pp. 257–261
  • Marc BELVAUX, Des burettes et leur plateau aux armes d’Ignace Malfroid, abbé du Jardinet (1710–1739), pp. 262–268
  • François de PIERPONT et Jean-Jacques van ORMELINGEN, Le portrait de Dieudonnée de Wansoulle, abbesse de Sainte-Claire à Liège (1725), pp. 269–276
  • Jacques van RIJCKEVORSEL, Grégoire van Rijckevorsel (1686–1764), chanoine prémontré à l’abbaye de Tongerloo, pp. 277–282
  • Bernard VANDERMEERSCH et Renaud HACHEZ, Souvenirs obituaires de Philippe-Erard († 1730), de Maximilien-Antoine († 1770), évêques de Gand, et d’Adrien-François van der Noot, chanoine de Saint-Bavon († 1725), pp. 283–293
  • Philippe PETIT, Un tesson de bouteille aux armes de Bernard Burlet, abbé prémontré de Floreffe (1734–1737), pp. 294–298
  • Christophe de FOSSA, Une dédicace aux armes de Simon-Balthazar de Neuf, doyen du chapitre cathédral d’Anvers (1738), pp. 299–305
  • Emmanuel JOOS de ter BEERST, Dalle funéraire du baron Isidore de Bouille, doyen du chapitre de la collégiale de Huy (1745), pp. 306–316
  • Jean-Jacques van ORMELINGEN, Un panneau armorié pour la bénédiction par Pierre-Louis Jacquet, évêque suffragant de Liège, de Gisbert Halloint, abbé d’Averbode (1749), pp. 317–322
  • Jacques PYCKE, Le chanoine de Tournai Denis-Dominique Waucquier, un représentant typique du haut clergé au siècle des Lumières, pp. 323–329
  • Josine de FRAIPONT-de FRANCQUEN, Flambeaux ayant appartenu au chapitre noble de Sainte-Begge à Andenne (Namur 1758), pp. 330–335
  • Bernard VANDERMEERSCH, Deux méreaux obituaires du chanoine Alexandre de Crombrugghe, prévôt de Saint-Bavon à Gand (1765), pp. 336–339
  • Marylène LAFFINEUR-CRÉPIN, Sur les traces de Guillaume-Lambert Renardy, dernier abbé de Saint-Jacques à Liège (1781–1786), pp. 340–351
  • Erika BASSO, Une cafetière aux armes de l’abbaye de Leffe (Dinant 1774), pp. 352–357
  • Baron Daniel de MOFFARTS et Jean-Jacques van ORMELINGEN, Gobelets pour Jacques Dubois, maître-général des Croisiers (1778–1796), pp. 358–362
  • Comte Philippe d’ARSCHOT SCHOONHOVEN, Un insigne de chanoinesse du chapitre noble de Sainte-Aldegonde à Maubeuge ?, pp. 363–368
  • Maxime de FORMANOIR de la CAZERIE et Bernard VANDERMEERSCH, Le portrait du chanoine de Tournai Guillaume le Vaillant de Bousbecke († 1797), pp. 369–376

Le Parchemin 434 (Mars-Avril 2018)

SOMMAIRE

  • Marc BELVAUX, Le Livre noir du comté de Namur, pp. 97–137
  • Comte Baudouin d’URSEL, Les Jauche : essai de généalogie (1ère partie), pp. 138–167
  • Hervé DOUXCHAMPS, Les quarante familles belges les plus anciennes subsistantes. Renesse, 1226, pp. 169–179
  • Nos beaux objets armoriés. Un livre aux armes de Bourguignon de Buissière, par Marc BELVAUX, pp. 180–183
  • Bibliographie, pp. 184–185
  • Courrier de l’entraide, pp. 185–192

Le Parchemin 433 (Janvier-Février 2018)

SOMMAIRE

  • Jean-Jacques van ORMELINGEN, La roue aux cierges de Saint Donat, un timbre particulier à l’héraldique ecclésiastique brugeoise, pp. 2–13
    Hervé DOUXCHAMPS, Les quarante familles belges les plus anciennes subsistantes. Poucques (Poeke), 1275, pp. 14–22
  • Jean-Marie van den EECKHOUT, De l’Ordre des Fous « Gecken Gesellschaft » 12 Novembre 1381. Essai d’approche critique d’un sujet déjà souvent traité, pp. 23–47
  • Dominique de KERCKHOVE dit van der VARENT, Une ascendance britannique singulière : Rosamonde Spong, pp. 48–74
  • Marc BELVAUX, Les Pioch au service de l’Empire et de la Belgique, pp. 75–83
  • Baron Jean-Claude de TROOSTEMBERGH, Une horloge bruxelloise dans le temple du shogun, pp. 84–88
  • Nos beaux ex-libris, Léon Naveau de Marteau, par Marc BELVAUX, pp. 89–91
  • Bibliographie, pp. 92–95
  • Courrier de l’entraide, pp. 95–96

Le Parchemin 432 bis (Novembre-Décembre 2017)

SOMMAIRE

  • Christophe de Fossa, Inventaire du fonds Jean Cartuyvels, pp. 577–583
  • Revues des revues, pp. 584–604
  • Ajouts et corrections, p. 605
  • Index, pp. 607–640
  • Table, pp. 641–648